Major General Robert Bruce

Major-général Robert Bruce

Cousin 3e paternel

Robert Bruce, né le 15 mars 1813 (les Ides de mars) dans le Fifeshire, en Écosse, était le fils de ma 2e cousine, Elizabeth Oswald et de son mari,  Le général Thomas Bruce, 7e comte d'Elgin et 11e comte de Kincardine. Il était également le frère d'Augusta Frederica Elizabeth Bruce.

Le 18 juin 1830, à l'âge de 17 ans, Robert entre dans l'armée avec l'achat d'une commission d'enseigne et de lieutenant dans les Grenadier Guards. L'achat d'une commission militaire était monnaie courante aux XVIIIe et XIXe siècles en Grande-Bretagne.

En 1833, Robert acheta une promotion au grade de capitaine. Il a servi comme adjudant de son régiment du 28 mai 1835 jusqu'en juillet 1836, puis dans l'état-major de Sir Edward Blakeney, commandant en chef en Irlande.

De 1841 à 1846, Robert a été secrétaire militaire de son frère, Lord Elgin, qui était alors gouverneur de la Jamaïque. Il a de nouveau agi à titre de secrétaire militaire de son frère lorsque Lord Elgin a été gouverneur général du Canada de 1847 à 1854.

À la fin du mandat de son frère comme gouverneur général du Canada, Robert est retourné en Angleterre.

En 1858, Robert fut nommé gouverneur du prince de Galles alors âgé de 17 ans, SAR Edward, qui devint plus tard le roi Édouard VII. Robert a accompagné le prince de Galles pendant son séjour à Christ Church, Oxford et Trinity College, Cambridge entre 1859 et 1861. Robert a également accompagné le prince lors de ses voyages à Rome, au Canada et aux États-Unis en 1859 et 1860.

Le 7 décembre 1859, Robert est promu au grade de major-général.  

En 1862, lors d'un voyage avec le prince de Galles au Proche-Orient, il attrape de la fièvre et tombe malade. Robert est décédé au palais Saint-James dans les chambres de sa sœur, Lady Augusta Frederica Bruce.

En 1866, l'épouse de Robert, Katherine Mary (née Shaw-Stewart) a été nommée femme de la chambre à coucher de Sa Majesté la reine Victoria et était une dame de l'Ordre de Victoria et Albert.

Ci-dessous, une capture d'écran du recensement d'Angleterre de 1861 montrant la famille royale suivie par d'autres, y compris mon cousin  Augusta Frederica Bruce, ma cousine  Robert Bruce et  sa femme Marie.

Census record, Ancestry.com