Oliver-Stillingfleet Locker-Lampson

Oliver Stillingfleet Locker-Lampson

Ma cousine, Charlotte Christian Bruce, mieux connue sous le nom de Lady Locker, était mariée à Frederick Locker-Lampson. Le frère de Frederick était Oliver Stillingfleet Locker-Lampson, faisant de lui le beau-frère de mon cousin.

 

Ce qui rend Oliver intéressant à part son nom merveilleux, c'est une combinaison de choses. Oliver a été avocat, journaliste, député en Grande-Bretagne pendant 35 ans ainsi que commandant d'une division de véhicules blindés pendant la Première Guerre mondiale. Cependant, ce que je trouve le plus intéressant à propos de ce membre de la famille élargie, c'est qu'il a été impliqué dans un plan pour sauver le tsar Nicolas II hors de Russie pendant la Révolution russe, et a également été invité à participer à l'assassinat de Gregori Raspoutine.

 

En fin de compte, le tsar Nicolas II a refusé l'aide de Locker-Lampson, refusant de laisser sa famille en Russie pendant qu'il s'enfuyait. La décision de rester en Russie a finalement conduit à la mort du tsar et de sa famille.

 

Locker-Lampson a également été impliqué dans l'évasion réussie d'un autre personnage historique, cette fois pendant le règne des nazis dans les années 1930. Locker-Lampson détestait le fascisme et faisait pression pour aider les Juifs à échapper à la persécution nazie en leur accordant la citoyenneté britannique. Bien que ce plan ait finalement échoué, Locker-Lampson a réussi à fournir un passage sûr à Albert Einstein et Sigmund Freud en Angleterre et hors de portée des nazis. Oliver a également réussi à fournir un passage sûr hors d'Europe à de nombreux Juifs ordinaires et est félicité pour ses efforts.

 

Locker-Lampson était également l'un des rares députés britanniques à maintenir son soutien à Winston Churchill dans les années 1930, lorsque Churchill était en disgrâce auprès de presque tous les politiciens britanniques.

 

Sans l'aide et la bravoure d'Oliver Stillingfleet Locker-Lampson et de bien d'autres, la Seconde Guerre mondiale aurait pu se terminer différemment, et nous, en tant que société, avons peut-être perdu Albert Einstein, Sigmund Freud et bien d'autres qui ont grandement contribué au XXe siècle.